The Brown Eyed Dreamer

'Fill your paper with the breathings of your heart.' William Wordsworth


Leave a comment

Sans Doute

Aujourd’hui, pour le premier temps 

Je peux dire que je me sent vraiment content 

Et ces sentiments existent grâce à toi. 

Quand j’imagine tes yeux, ton beau sourire 

Ou le son de sa voix 

Je me trouve avec un sourire grand et 

Sans doute, je t’aime. 

Et si cet report n’est pas l’amour, 

Si tu me blesse, 

Si mon cœur se sent chagrin 

Je me sentirai pas de tristesse, pour 

Sans doute, je t’aime-

Et le reste? Ça ne fait rien.

(I wrote this poem a while back, and while things have changed, feelings never really do, so this will always be relevant. Also, excuse my terrible French, I have not spoken the language in months)

Advertisements